Partager cet article

Signature du CPOM

 

La réglementation demande aux services de santé au travail d’identifier leurs axes de travail et de les consigner dans un Contrat Pluriannuel d’Objectifs et de Moyens (CPOM).

 

Un événement marquant pour Astia

Il s’agit d’identifier les priorités d’action du service en cohérence avec les objectifs régionaux de santé au travail et de prévention.

« C'est une formalisation et une application au niveau local du Plan de Santé National dont le cap est fixé par l'État », explique Michel Niezborala, médecin coordonateur d’Astia.

Le 4/07/2018, le CPOM a été signé avec la DIRECCTE, la CARSAT et l’OPPBTP, sur quatre thématiques prioritaires.

 

Les thématiques

  • Le secteur des soins à la personne (notamment les EPHAD) : premier des secteurs d’activité en termes de croissance des accidents du travail
  • Le BTP : secteur à forte sinistralité avec, comme spécificité, des accidents du travail d’une grande gravité (mortalité très forte)
  • La prévention du risque chimique dans le secteur de l’aéronautique : activité caractéristique de notre région avec des problématiques de manipulation d’agents cancérogènes qui ne peuvent être substitués
  • Le maintien dans l’emploi : préoccupation qui concerne un grand nombre de salariés (un récent rapport public estime que 5 à 10 % des salariés seraient menacés de désinsertion professionnelle à plus ou moins long terme).

 

Michel Niezborala précise :

« Une fiche action a été rédigée pour chaque thématique. Elle détaille le contexte mais aussi les objectifs chiffrés avec des engagements en termes de résultats, qu’il s’agisse du nombre d’entreprises mobilisées ou de réduction des risques ciblés par exemple.

Notre capacité à tenir nos engagements sera un des éléments pris en compte lors de notre renouvellement d’agrément en 2020.
Par conséquent, la mise en œuvre du CPOM est un enjeu primordial pour Astia et chaque collaborateur du service y contribuera à son niveau.
 »